Mission de terrain en Guyane française

Dans le cadre des travaux de recherche menés au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris (MNHN) (Equipe de Mathieu JORON), une mission de terrain en Guyane française a été organisée avec 4 membres de l’équipe (Mathieu JORON, Lise FREZAL, Robert JONES et Jérôme BARBUT).

Des travaux dont certains de mes résultats ont été publiés dans le revue Nature/Heredity (25 mars 2015) : à lire ici.

Elle s’est déroulée en 2 étapes :

  • Montagnes de Kaw (7 jours)
  • Station des Nouragues (10 jours)
Situation géographique des différents sites de prospections en Guyane française

Situation géographique des différents sites de prospections en Guyane française (Google Earth)

L’objectif a été de collecter du matériel biologique. Cela a consister à prélever dans l’environnement des papillons du genre Heliconius, de les conditionner d’une certaine manière afin de conserver, d’un côté, les ailes et leur coloration, et de l’autre, le corps et son ADN.

L’intérêt est d’obtenir un échantillonnage représentatif de la diversité génétique pour chacune des espèces. Les études ADN, réalisées à Paris, vont permettre de comprendre et de mettre en évidence la structure, la diversité et les mouvements desgènes à l’origine de la coloration des ailes au sein des populations et des espèces (pour en savoir plus).

Réserve de Kaw

La réserve naturelle des marais de Kaw-Roura (voir album photos) se situe à quelques kilomètres au sud-est de Cayenne, entre les villes de Roura et de Régina. De part sa superficie, elle est la 3ème réserve française (94 700ha) et la plus vaste zone humide de France. Elle fut créée par décret le 13 mars 1998.

Carte de la Guyane française

Carte de la Guyane française (Source : lonelyplanet.fr)

Les marais, essentiellement composés de savane flottante à Cypeus sp. et d’Aracées, sont bordés par l’Océan Atlantique au nord-est et par 2 fleuves : le Mahury et l’Approuague, et sont alimentés par la crique Angélique et la rivière de Kaw.

La montagne de Kaw est le premier relief rencontré par les alizés venant de la mer ce qui en fait une des zones les plus pluvieuses de Guyane.

La région est connue pour sa très grande biodiversité et un taux d’endémisme élevé.
On y trouve 4 espèces de caïmans : le caïman rouge (Paleosuchus palpebrosus), le caïman gris (Paleosuchus trigonatus), le caïman à lunettes (Caïman crocodilus) et le caïman noir (Melanosuchus niger) pour qui la réserve est l’un de ces derniers refuge. Visite de la réserve de Kaw.

La station des Nouragues

La station des Nouragues (voir album photos) est une station scientifique du CNRS (UPS 2561), implantée au coeur de la forêt tropicale humide primaire, au coeur de la réserve naturelle des Nouragues. Sa mission est de promouvoir la recherché scientifique dans un site aussi éloigné que possible de l’influence directe des activités humaines.

C’est un lieu privilégié pour l’étude du fonctionnement des forêts tropicales et de leur biodiversité. La station accueille des scientifiques d’organismes de recherche nationaux et internationaux. Il est mis à disposition des équipements scientifiques pour permettre des mesures pérennes, entretenus et opérés par le personnel technique de la station.

Afin de limiter les perturbations de l’environnement par une trop grande fréquentation du site, la station ne peut accueillir qu’un nombre restreint de scientifiques, suffisant pour développer les recherches et donc d’avoir une vision globale de l’écosystème mais aussi pour rentabiliser la structure. C’est pourquoi, la station n’est pas un établissement ouvert au public, sauf cas exceptionnel.

La station est composé de 2 camps de séjour permanent, distant de 8km (3h de marche!).
  • le site Inselberg : adapté aux études portant sur la végétation forestières tropicales et constitue, par une pression de chasse nulle, un point de référence pour l’étude des mammifères et autres animaux.
  • le site Pararé : installé au bord de la rivière, est adapté aux études des forêts riveraines et des communautés de rivière.

La station est ouverte toute l’année. Elle peut ainsi accueilli des missions scientifiques de quelques jours à plusieurs mois. Des carbets de couchage, l’électricité, des réfrigérateurs et l’eau potable sont disponibles. La communication se fait par téléphone et internet satellitaires.

Géographie et milieu 

La station est située sur le bassin versant de l’Arataye, un affluent de l’Approuague, où le relief ne dépasse pas les 120m d’altitude. La chaine de montagne Balanfois, qui traverse la région, culmine à 460m. Le Inselberg se trouve à la base d’un inselberg granitique de 430m d’altitude (Déf : relief résiduel rocheux, escarpé dominant une plaine).

La végétation est typique de la grande forêt primaire de basse altitude. Il y a en plus des marécages à palmier Euterpe (Pinoptières), des forêts de lianes et des cambrouzes (Bambous lianescents). Sur le sol lessivé du sommet de l’inselberg, où la roche granitique affleure, seules quelques espèces de plantes arrivent à se développer comme Clusia et Pitcairnia. A proximité du somment pousse une forêt riche en Myrtacées et en plantes endémiques.

 Le climat est tropical humide, donc 3 000mm de précipitation annuelles, réparties sur 280 jours. Une saison sèche se situe entre les mois de septembre et novembre, et une autre durant le mois de mars, aussi appelé « petit été de mars ».
La moyenne mensuelle maximum des températures est de 33,5°C (32,1-35,6) et la moyenne mensuelle minimum est de 20,3°C (19,7-21).

Recommandation d’ouvrages sur cette thématique :

– Guide encyclopédique de Guyane


Benoît GILLES
Chargé de recherche – Entomologiste chez Cycle Farms


1 comment

  1. Matthieu Roffet décembre 14, 2015 9:28   Répondre

    Bonjour Gilles,

    Je suis entomologiste (Formicidae) et me rend en Guyane en janvier 2016. Auriez vous le contact de la station des Nouragues, car même si elle ‘est pas ouverte au public j’aimerais pouvoir leur posé la question de m’héberge quelques jours.
    Si vous avez des localités pour de belles chasses entomo, je suis preneur également.
    Merci beaucoup,
    Matthieu Roffet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *