Mot de l’auteur

Benoît GILLES – Makay 2016

Né en 1984, il y a désormais près de 34 ans que je suis habité d’une indéfectible passion pour la nature, la biologie mais surtout pour les insectes – qui ont suscité ma curiosité alors que j’étais encore très jeune dans la campagne charentaise -. Mon désir de vivre pleinement cette passion m’a naturellement conduit à mener des recherches en entomologie en des lieux divers (La Réunion, Panama, Guyane française, Madagascar notamment) au sein de centres de recherche aussi connus que le CIRAD, le MNHN, le CNRS, le STRI et l’INRA (cf. CV). Depuis deux ans maintenant, je suis chargé de R&D en entomologie dans une jeune entreprise innovante, Cycle Farms, développant en Anjou un projet de production industrielle de farine protéique à base d’insectes destinée à l’alimentation piscicole en Afrique de l’ouest.

Je participe également depuis deux ans aux missions Makay portées par l’association Naturevolution à Madagascar comme référent pour la collecte et l’inventaire de l’entomofaune de cette région, l’une des plus isolées du monde.

Dans le but de partager cette passion et de faire découvrir le monde fascinant et singulier des insectes, j’ai imaginé et créé le blog « Passion-Entomologie.fr ». Puis, comme pour tout insecte ayant connu sa phase de développement (nombre croissant de lecteurs et d’articles), est venu le temps de la métamorphose de ce blog. Ainsi, en mai 2018, Passion-entomologie est devenu, à l’issue d’une longue nymphose, un Magazine en ligne spécialisé.

Cette transformation répond à plusieurs ambitions :

  1. Être une source de connaissance et d’actualité scientifique généraliste liées à l’entomologie, au fil de la publication d’articles de qualité provenant d’auteurs spécialistes, français et internationaux ;
  2. Réunir une communauté d’entomologistes de divers horizons, simples amateurs naturalistes comme professionnels, autour d’une passion commune ;
  3. Contribuer à la préservation de l’environnement, notamment par la valorisation scientifique des missions d’exploration organisées par Naturevolution (voir Mission Makay) ;
  4. Répondre aux interrogations des internautes, conseiller et apporter toute information complémentaire

J’espère que cette nouvelle formule de présentation du site saura répondre à vos attentes et satisfaire votre curiosité et votre désir de partir à la découverte du monde si fascinant des insectes, et serai attentif à toute suggestion, remarque ou critique permettant d’améliorer le site et concourant à son développement et à sa diversification.

Bonne lecture sur Passion-Entomologie !

 

  1. Muller dit:

    Bonjour Benoît
    Je suis tombé dans la marmite de la passion entomologique à l’âge de 7 ans!
    C’était il y a bien longtemps….A cette époque, se diriger sur l’étude de mes chères bestioles faisait sourire… je me suis orienté vers la chimie.
    A 22 ans, j’ai commencé à diriger une caméra sur ces êtres et je finirai ma vie probablement à l’ œilleton de ma caméra.
    Cordialement

  2. Neddar dit:

    Bonjour,
    je prépare une thèse d’état dont les insectes font partie de mon travail. Pourriez vous me dire la composition chimique de la cuticule.
    Merci

    1. La cuticule, comme vous pouvez le lire dans l’article qui lui est consacrée, est composée majoritairement de fibres de chitine. La couche externe, exocuticule, possède en plus des protéines tannées par des orthoquinones qui la rendent rigide et imperméable à l’eau. La couche interne, l’endocuticule, n’est pas tannée donc plus souple. A la surface est sécrétée par des glandes dermiques des cires et du cément dont le rôle est de faire une barrière chimique et hydrique.
      Benoît

  3. Tom dit:

    Moi aussi je suis passionné d’étonomologie et je viens juste de commencer mes études en biologie pour me diriger dans cette voie 🙂

  4. Richard dit:

    Bonjour,
    Site très bien construit et trés interessant
    Je ne suis pas entomologiste mais j’ai eu le plaisir d’en fréquenter un qui par ailleurs était le fabricant des  » boites » pour le Muséum
    Je recherche un entomologiste qui a réalisé des travaux sur la structures des ailes d’insectes pour l’adaptéer a l’aviation. L’aile porteuse à écrasé l’homme qui est retourné à l’entomologie . Pouves vous me dire qui est ce visionnaire ? Merci d’avance. Joël Richard ing en RD

  5. Benedicte dit:

    Bonjour mon fils a 9 ans et voue une passion pour les insectes (et les minéraux) depuis au moins 3 ans… Il est trop tôt mais dit qu’il veut devenir entomologiste. Pour ses 10 ans je voulais qu’il est un moment privilégié où il puisse apprendre et s’amuser autour de sa passion. Auriez vous des idées ? Merci beaucoup.

  6. Bruas dit:

    Bonjour Benoit Gilles,
    Votre site, votre parcours sont intéressants! Je suis fabriquant de coffrets vitrés ou de transport pour l entomologie. Je me permets de vous envoyer le lien vers le site http://www.lacharniererouge.fr
    N hésitez pas à prendre contact !
    Cordialement, Hélène

  7. KOCHERT denis dit:

    Bonjour
    Nous avons un drôles d’insectes depuis quelques semaines et j’aimerais savoir se que C’est. J’aimerai vous montrer les divers photos que j’ai prises.
    Merci d’avance

  8. CALZOLARI dit:

    Bonjour
    J’ai découvert dans la lavande un lépidoptère « le moro-sphinx, tous les ans je le guette pour le photographier, cette année, je n’en vois aucun, avez-vous une explication à cette absence ?
    Merci
    Cordialement
    Corinne

  9. Marlène dit:

    Je suis arrivée par ici aprés une recherche google. et je voulais te dire que je trouve ton histoire touchante, cette fascination pour les insectes est sublime! Moi, j’ai une formation de designer mais je vais me tourner vers le métier de brocanteur car j’adore les vieilles choses qui ont une histoire, et je pense que l’association objets/ insectes fonctionnent parfaitement. Je reviendrai peut-être par ici pour obtenir des conseils pour l’éventuelle création d’une collection de papillon. Je vis en Suède, je ne sais pas la nature est aussi riche qu’en France. Marlène

  10. toucouere dit:

    bonsoir, je ne suis pas entomologiste c’est pour cela que je fais appel à vos connaissances. Depuis un mois un nid s’est installé entre le chéneau et le lambris j’ai tout d’abord pensé à des guêpes mais vues d’en bas elles paraissent énormes alors des frelons ?Elles font trois bon centimètres de la tête au bout de l’abdomen qui présente deux raies étroites la première jaune la deuxième orange te un troisième large orangée avec une sorte de triangle noir. J’en ai fait une photo mais je ne sais pas comment vous la transmettre. Pouvez- vous malgré tout me dire à quelle espèce nous avons affaire . Merci de votre aide je ne veux pas faire un génocide inutile mais protéger ma petite famille bien que cette espèce n’ai pas l’air agressive.

  11. THUAULT dit:

    Bonjour Benoît. Mon petit fils, collégien à Niort, a un exposé à préparer sur le « scarabée du Marais Poitevin ». J’ai interrogé « Deux-Sèvres Nature Environnement » : il s’agit probablement de la « Rosalie des Alpes » présente dans cette région. Pouvez-vous me dire si l’on peut effectivement affirmer que ce magnifique insecte Coléoptère saproxylophage est un « scarabée » ? Merci de votre réponse. Cordialement.

  12. Sabrina dit:

    Bonjour Benoit,

    J’ai une petite question pour un spécialiste..:)
    Pour un petit travail de recherche, j’essaie de mettre en évidence un élément mesurable qui permettrait de dater la mort d’un insecte, par exemple la perte des « poils », la déshydratation etc… Je cherche en jour. Aurais-tu une idée ? As-tu observé quelquechose d’intéressant à ce sujet ? Je ne trouve rien dans la littérature scientifique.
    Cordialement
    Sabrina

  13. Massai dit:

    Bonjours Benoit, je dispose de plusieurs films
    de colonies de fourmis Atta, réalisés en Amazonie…Je suis disposé à vous en faire profiter si cela peut vous aider dans vos études d’entomologie…Amicalement

  14. brandt denise dit:

    Bonjour, j’ai de petits nids sous mon toit , sur le pvc à l ‘extérieur . Je me demande de quoi il s’agit. Puis-je vous envoyer une photo ?