Comparaison anatomique des têtes de deux espèces de fourmis : Formica et Brachyponera

Par Adrian Richter La morphologie, l’une des plus vieilles branches de la biologie puisqu’elle remonte à J. W. Goethe (Richter et al. 2014), consiste en l’étude de la forme et de la structure des organismes. Les recherches morphologiques ont débuté par la description d’organes et par l’explication des observations réalisées. Les biologistes cherchent à comprendre…

Read More

A propos de la découverte de deux espèces nouvelles de fourmis en Nouvelle-Calédonie

Par Thibault Ramage & Corentin Jouault Les fourmis attirent et passionnent par leurs formes (figure 1), leurs comportements, leur biologie ou leur écologie. Ces insectes sociaux forment des sociétés complexes qu’animent des comportements que l’on pourrait imaginer « propres à l’Homme » existent. L’élevage ? Les fourmis protègent et s’occupent de pucerons et de cochenilles depuis des…

Read More

Les mouches Tephritidae reconnaissent leur prédateurs avec l’odorat puis adaptent leur comportement de fuite

Par Benoît GILLES Il existe une multitude de modalités d’interactions entre les proies et les prédateurs. La chimie joue un rôle important et de nombreuses proies émettent ou déposent des molécules odorantes pouvant être exploitées par les prédateurs pour les identifier et les localiser. Par exemple, la guêpe Vespa germanica (Vespidae – Hymenoptera) utilise la…

Read More