Champignons entomopathogènes : Synthèse

Par Benoît GILLES Avec près de 100 000 espèces décrites, le règne des champignons constitue l’un des groupes les plus diversifiés des eucaryotes (organismes cellulaires à noyaux) et ayant conquis l’ensemble des écosystèmes terrestres et aquatiques. Ce nombre représente une infime fraction de la diversité connue estimée, quant à elle, entre 1,5 millions et 5…

Read More

Cotesia typhae, une nouvelle espèce prometteuse pour la lutte biologique 2/2

par Laure Kaiser-Arnaud & Taiadjana Fortuna Cotesia typhae Fernandez-Triana (Hymenoptera, Braconidae) est un Hyménoptère d’Afrique sub-saharienne, parasitoïde des chenilles de Sesamia nonagrioides Lefebvre (Lepidoptera, Noctuidae). Ces chenilles mangent l’intérieur des tiges de nombreuses espèces de plantes du groupe des Poales. Originaire d’Afrique, ce papillon ravage le maïs dans les pays du Sud de l’Europe, dont…

Read More

Histoire évolutive des phasmes et des phyllies

Par Benoît GILLES L’Ordre des Phasmatodea (phasmes et phyllies), composé de plus de 3 100 espèces et 500 genres, constitue l’un des plus anciens groupes d’insectes. Ils sont populaires pour leur capacité à se camoufler dans la végétation. Leur morphologie, arborant parfois des formes extravagantes, les fait ressembler à des brindilles, à des feuilles ou…

Read More

Chaoborus : une attaque fulgurante

Par Benoît GILLES Les chaines trophiques d’écosystèmes comme ceux que l’on rencontre dans des petites mares se structurent en plusieurs niveaux. Le premier regroupe les organismes dits primaires, constituant le phytoplancton, produisant leur énergie à partir des minéraux et de l’énergie lumineuse grâce au processus de photosynthèse. A la base de la chaîne alimentaire, ces…

Read More

Les cochenilles : des vecteurs de virus végétaux peu connus

Par Etienne Herrbach Des modèles d’étude passionnants Les Cochenilles constituent la vaste superfamille des Coccoidea, riche de plus de 8.000 espèces et de 33 familles actuelles (et 16 fossiles) (lien). Comme leurs cousins sternorrhynques (pucerons, aleurodes et psylles), ils se nourrissent de sucs végétaux grâce à un appareil buccal de type piqueur-suceur.  Leurs particularités biologiques…

Read More

L’entomofaune des îles subantarctiques françaises

Par Maurice HULLÉ Les îles subantarctiques, parmi les plus isolées au monde, hébergent un petit nombre d’espèces d’invertébrés terrestres autochtones qui, au cours de leur évolution, ont développé des adaptations biologiques particulières dont la plus remarquable est la perte de la fonction de vol chez les insectes. Depuis leur découverte récente et, surtout, depuis l’installation…

Read More

Conoderinae : le charançon brésilien qui se prend pour une mouche !

Largement répandu chez les Coléoptères Curculionidae, aussi appelés charançons, le mimétisme offre chez ces espèces d’étonnants modèles d’études. Deux entomologistes brésiliens, Sergio A. Vanin (Département de Zoologie – Université de Sao Paulo) et Tadeu J. Guerra (Département de Biologie – Université Fédérale de Minas Gerais), ont ainsi décrit en 2012 une nouvelle espèce remarquable de…

Read More

Deux guêpes, une chenille et une feuille de chou

Par Pascal ROUSSE Savez-vous ce qu’est un parasitoïde ? Si oui, vous savez aussi à quel point leur cycle biologique est fascinant. Si non, vous le saurez bientôt grâce à cet exemple détaillé. Un article écrit par le spécialiste Pascal Rousse pour Passion-Entomologie, un grand merci à l’auteur d’avoir accepté de partager sa passion pour ces…

Read More

Orchidées et coléoptères, une association très ancienne

Les premières plantes à fleurs apparues au trias (-200 millions d’années) se sont diversifiées durant le Crétacé et tout le Tertiaire. Cette innovation majeure dans l’évolution des végétaux a permis l’émergence d’association avec d’autres organismes comme les insectes. La co-évolution plantes/insectes a engendré divers degrés de mutualisme (interactions positives entre deux espèces) : la plante…

Read More

Scarabiasis : des coléos coliques…

L’entomologie emprunte parfois des voies insoupçonnées. Il en va ainsi de ce que l’on définit comme « scarabiasis » (ou « canthariasis » du grec kantharos scarabée et -iasis maladie), une situation qui voit l’intestin temporairement squatté par de petits coléoptères coprophages (qui s’alimentent de matière fécales). Cette pathologie rare, on s’en doute, s’observe de façon ponctuelle sous les…

Read More